Guide d’achat blender chauffant

Récemment arrivé sur le marché domestique, le blender chauffant a longtemps été réservé aux professionnels et, de ce fait, la grille de lecture sur laquelle ils étaient évalués était davantage tournée vers les besoins des professionnels de la restauration.

Notre Guide d’Achat Blender Chauffant septembre 2017

Aujourd’hui, alors que de nombreux modèles de blenders chauffants se destinent au grand public, un guide d’achat pour le commun des mortels semble adéquat !

Le choix d'un blender chauffant n'est pas anodin !

Le choix d’un blender chauffant n’est pas anodin !

Que prendre en compte pour bien choisir son blender chauffant ? Notre guide d’achat blender chauffant tente de répondre à cette question, et liste puis détaille chacun des critères à bien avoir en tête pour faire votre choix en toute confiance.

La puissance

On a tendance à penser que plus la puissance d’un blender chauffant est élevée, plus l’appareil est performant. Ce n’est pas aussi simple. D’ores et déjà, dans le cas du blender chauffant, faisons une distinction importante :

  • La puissance de la résistance : c’est la puissance, exprimée en watts, qui alimente la fonction cuisson du blender chauffant. Plus le nombre de watts est ici important, meilleure sera la cuisson. Elle varie de 800 W à 1000 W selon les modèles.
  • La puissance moteur : c’est la puissance, exprimée en watts, qui entraîne les lames, qui à leur tour découperont et mixeront les éléments à l’intérieur du blender. Une puissance élevée est géénralement gage d’efficacité et de rapidité. Elle varie de 100 à 1100 W.

Les marques tâchent de nous en mettre plein la vue avec leurs arguments de puissance, et peuvent embrouiller avec leurs chiffres : sachez raison garder ! La puissance de la résistance n’est pas déterminante, et tous les blenders chauffants cuisent bien.

En revanche, la puissance moteur est déterminante. Les modèles de plus faible puissance sont généralement destinés à la préparation de jus, ou le mixage de petites quantités d’aliments. Pour des préparations plus denses, pour concasser des noix ou piler de la glace, une puissance moteur minimum de 500 watts est nécessaire. Cette limite, 500 W, est donc celle qui sépare nos blenders chauffant qualité / prix de nos blenders chauffants performance : si vous envisagez d’utiliser votre blender chauffant à intervalles réguliers, penchez-vous vers la seconde catégorie.

Chez Cuisinart, on gère la glace

Chez Cuisinart, on gère la glace

La polyvalence

Tous les blenders chauffants présentés sur Mon-Blender-Chauffant ont une fonction cuisson et une fonction blender, et pour chacune de ces deux fonctions, il est important de bien examiner les possibilités.

  • Quel est le nombre de vitesses du rotor possible ? La grande majorité des utilisateurs n’en utilise pas plus de trois !
  • Existe-t-il des programmes pour choisir la texture finale du mélange ? Purées, soupes, smoothies comportent chacun un degré de mixage différent !
  • Est-il possible de laisser l’appareil préparer la soupe sans surveillance ? Bien pratique pour s’occuper d’autre chose en attendant !
  • Existe-t-il un système « pulse », pour piler la glace et découper noix, et autre objets durs ? Il s’agit d’un plus intéressant !
  • Comment fonctionne le nettoyage de l’appareil ? Certains appareils intègrent le nettoyage dans un programme, bien pratique pour nettoyer en deux coups de cuillère à pot, quand d’autres vous laissent à vos éponges.
  • Quid de la fonction sécurité ? Pour les enfants : très important car les lames coupent et le mélange est chaud !

La fiabilité

Si vous faites l’achat d’un blender chauffant pour agrémenter votre cuisine et vous rendre la vie facile, ce n’est pas pour vous retrouver au bout de six mois avec une panne et devoir tout renvoyer ! Aussi, la fiabilité sur le long terme du produit sera un des éléments décisifs de notre notation.

Le blender chauffant doit vous durer des années !

Le blender chauffant doit vous durer des années !

En particulier, les blenders sont des appareils qui peuvent vieillir mal, principalement parce qu’ils mêlent des éléments organiques et périssables (nos aliments) aux mécanismes et circuits techniques, et que ces derniers peuvent en souffrir avec le temps. Il est donc particulièrement important de choisir la fiabilité.

En dernier ressort, la garantie est aussi un élément essentiel qui sera dûment pris en compte dans nos classements. Si tous les appareils ont une garantie minimum d’un an, certains la portent jusqu’à trois ans, ce qui est rassurant.

Tout ceci encourage à se fier à des marques reconnues (comme Moulinex, Philips, ou Cuisinart)

La simplicité d’utilisation

« Nous ne sommes pas des professionnels, mais nous voulons cuisiner comme des professionnels ! » Voici, en substance, le cri du cœur lancé par de plus en plus de maîtres de maison qui s’équipent d’un blender chauffant.

Moulinex : des fonctionnalités intuitives

Moulinex : des fonctionnalités intuitives

Aussi, il leur faut un appareil performant et fiable, certes, mais aussi intuitif et facile d’utilisation dans toutes ses différentes fonctionnalités.

Chez Mon-Blender-Chauffant, nous nous attacherons donc à évaluer la simplicité d’utilisation des blenders testés, afin que vous puissiez en choisir un qui soit réellement « prêt-à-l’emploi » !

Le qualité du récipient

Le récipient, ou « bol », est le contenant détachable en forme de carafe qui compose, avec la base, tout blender chauffant. C’est donc un élément essentiel dont l’ergonomie et le design sont déterminantes. En particulier, nous nous intéresserons à deux caractéristiques du récipient :

  • Sa contenance : variant de 1,2L à 1,8L, la contenance du récipient détermine combien de personnes vous pourrez servir en une tournée. La portion de soupe par adulte est généralement 300mL alors… à vos calculs ! 1,2L sert 4 personnes, 1,5L sert 5 personnes et 1,8L sert 6 personnes. Notez que si la soupe sert simplement d’entrée, 200mL suffit généralement à chaque convive.
  • Sa matière, avec trois possibilités : plastique, verre ou inox. Si le verre a pour lui la transparence et le design (ce qui n’est pas rien pour un cuisinier attentionné), l’inox est incassable et ne conduit que très peu la chaleur. Il est en outre mieux adapté à piler de la glace. La plastique est moins pratique car plus fragile.
Les récipients des Cuisinart sont en verre

Les récipients des Cuisinart sont en verre

Le prix

Mon-Blender-Chauffant ne dépense jamais un euro qu’il n’estime pas justifié !

Dans le cas des blenders chauffants, gardons en tête que certains appareils qui peuvent paraître de bonnes affaires à l’achat peuvent se révéler des pièges qui cassent au bout de six mois et vous forcent à réinvestir du temps et de l’argent à le remplacer.

Le Siméo PC282

Le Siméo PC282

A l’inverse, certains appareils, plus chers à l’achat, sont extrêmement robustes et fiables et durent des années à leurs propriétaires, qui en plus de ne pas avoir à le réparer ou le remplacer, économisent au jour le jour en achetant leur fruits et légumes eux-mêmes au lieu de soupes toutes prêtes.
Aussi, pour conclure, entre deux appareils au potentiel équivalent, nous privilégierons toujours le plus bas prix sur la durée de vie de l’appareil.

Conclusion guide d’achat blender chauffant

Nous espérons que vous avez les idées plus claires quant à que rechercher dans un blender chauffant. Lorsque vous vous sentirez prêt(e), jetez un coup d’oeil à notre comparatif blender chauffant, pour vérifier par vous-même le modèle qui vous plaît.


Pressé(e) ? Voici les produits les mieux notés, en septembre 2017 :
1. Moulinex – Soup and Co LM906110 : la crème de la crème !
2. Philips – Soup Maker HR2204/80 : le meilleur rapport qualité / prix
3. Moulinex – Easy Soup : une entrée de gamme très efficace !